Maçonnerie non porteuse              Maçonnerie non porteuse chanvre-chaux      Maçonnerie non porteuse pierre-ponce       Maçonnerie non porteuse terre d'argile      

Maçonnerie non porteuse chanvre-chaux
CHANVRIBLOC

Liste alphabétique des matériaux et de leur utilisation

Maçonner à la Chaux                                Maçonnerie non porteuse              Marbre Menuiserie exterieure                   Menuiserie interieure                   Monomur                  Monocouche Argilus                                   Mortier d'argile                                                       Mosaïque de marbre                                                          Mosaique décor galets                                    


Votre devis de pro
 adapté



Votre devis particulier
sur mesure

Cabinet d’ingéniérie

Site ressource salons, actualités, innovations

Outillage pour les matériaux vendus ici

Produits pour l’entretien et la protection

Produits pour le nettoyage

Votre maison en kit

Que des bonnes affaires !

Pour chaque dossier : études - chantiers, un prix adapté et compétitif

Pour vos demandes de devis - traitement tous corps d’état - envoyez votre dossier à : etudes@biostart.eu ou utilisez les formulaires en lien ci-contre.

Réponse rapide et précise.


Votre devis pro
 adapté



Votre devis particulier
sur mesure

Maçonnerie non porteuse chanvre-chaux


Matériaux     Technologies     Etudes     Premium

Le béton de chanvre est un béton obtenu par mélange d’un granulat léger, le bois de chanvre, la chènevotte et de liants naturels de type chaux. Il est utilisé tant pour élever des murs ou des cloisons que pour réaliser des dalles destinées à être carrelées ou revêtues de parquets en bois.
Ce béton léger est un très bon isolant thermique. Ce sont les micro-porosités de la chènevotte elle-même plus les vides restants entre les granulats qui, en emprisonnant une importante quantité d’air, font de ce béton un très bon isolant thermique.
Ce béton est aussi très apprécié pour son comportement en présence d’humidité ou de vapeur d’eau. Comme le bois, il laisse passer l’humidité sous forme de vapeur tout en pouvant stocker un surplus temporaire puis le restituer plus tard. Le béton de chanvre est un matériau dit « perspirant ». Cette caractéristique est indispensable pour l’isolation de bâtiments anciens.


Depuis 1998, CHANVRIBLOC propose des blocs de chanvre pour la construction de maison de type BBC et la rénovation dans le respect du bâti ancien. Il est fabricant de blocs de chanvre et chaux pour l'isolation et la construction.


Un système constructif optimum

C’est en construisant des murs isolants autour d’une structure porteuse interieure que l’on obtient sans aucun compromis les meilleures performances thermiques.

La fonction première des murs d’une habitation est de réaliser des parois opaques et isolantes. A l’époque où l’on construisait les murs en pierres, compte tenu de leur solidité, on leur a associé la fonction de supporter les planchers et la toiture. Mais, à cette époque, on ne souciait pas d’isolation thermique ! Cette vision perdure et aujourd’hui encore, par erreur, on pense naturel d’exiger que les murs soient avant tout porteurs.


Une enveloppe isolante complète, un cocon sans aucun pont thermique

L’isolation par l’intérieur génère de nombreux ponts thermiques au niveau des nez de dalle, murs de refend, chaînages, linteaux… L’isolation par l’extérieur, en supprimant ces ponts thermiques permet de diviser par 2 l’épaisseur de l’isolant tout en procurant la même isolation thermique.

Résultat de ce constat : différents matériaux de construction dits à isolation répartie (béton cellulaire, brique de terre cuite alvéolaire, Chanvribloc…) ont été développés. CHANVRIBLOC est la seule de ces solutions ayant relevé le défit de supprimer complètement les ponts thermiques. Il est inutile de rajouter d’isolant ni à l’intérieur ni à l’extérieur.

Une mise en oeuvre aisée

La bonne géométrie du CHANVRIBLOC permet le montage à joint mince au mortier de sable et de chaux selon le DTU 20.1. Sa faible densité permet une manipulation aisée des blocs. Les faces extérieures des murs en CHANVRIBLOC sont enduites de mortier de sable et chaux selon le DTU 26.1. Les faces intérieures des murs et cloisons sont enduites selon convenance au mortier de chaux, à la terre crue ou au plâtre. Dans les salles d’eau et cuisine, elles seront revêtues de carrelage et faïence.



Isolation par l’extérieur : la solution la plus efficace

En isolation extérieure, la mise en œuvre de Chanvribloc est aisée, il se maçonne contre les façades existantes sans aucuns travaux à l’intérieur de l’habitat. Cette technique supprime tous les ponts thermiques périphériques liés aux dalles basses et intermédiaires, chaînages et linteaux. Vous créez ainsi une enveloppe isolante complète, un mur manteau. La finition se fait par l’application d’un enduit de façade à la chaux selon le DTU 26.1.

Confort d’été

L’isolation par l’extérieur permet d’obtenir une forte inertie thermique à l’intérieur du bâtiment, c’est à dire une forte capacité à stocker de la chaleur dans ses murs. Plus l’inertie d’un bâtiment est forte, plus il se réchauffe et se refroidit lentement. Une forte inertie est un atout pour le confort d’été de jour : elle amortit les pics de surchauffe. Une bonne ventilation la nuit devra permettre d’évacuer la chaleur accumulée pendant la journée.

Une bonne gestion de l’humidité

L’isolation par l’extérieur du bâtit existant et tout particulièrement celui construit en maçonnerie traditionnelle : pierre, pisé, torchis, impose d’utiliser un isolant capable de gérer l’humidité des murs remontant par capillarité. Le caractère « respirant » de Chanvribloc assure la bonne santé du bâtiment et de ses occupants. Selon le guide des recommandations pour les Diagnostiques de performance Energétique (DPE) : «  En constructions anciennes, ne pas poser de matériau étanche ou hydrophile au risque de menacer sa durée de vie…  »


Isolation par l’intérieur, avantages :

Cette solution s’impose lorsque l’on souhaite conserver l’aspect extérieur du bâtiment ou lorsque les murs sont en limite de propriété. La mise en oeuvre est aisée, l’utilisation d’échafaudage n’est pas nécessaire. Les blocs de chanvre se maçonnent contre les murs existants. La finition se fait par l’application d’enduit de type sable et chaux, plâtre ou terre ou par la pose de faïence.

Confort acoustique

Grâce à son fort coefficient d’absorption acoustique, le bloc de chanvre améliore le confort acoustique de votre habitat en limitant les phénomènes de réverbération. Son fort indice d’affaiblissement acoustique limite de façon considérable la pénétration des bruits extérieurs.

Une bonne gestion de l’humidité

Pour isoler l’habitat existant et tout particulièrement celui construit en maçonnerie traditionnelle : pierre, pisé, torchis, il est nécessaire de choisir un isolant capable de gérer l’humidité des murs remontant par capillarité. Le caractère « respirant » de CHANVRIBLOC assure la bonne santé du bâtiment et de ses occupants. «  En constructions anciennes, ne pas poser de matériau étanche ou hydrophile…  »


Cloisons acoustiques de distribution

Cloisons de distribution

Les cloisons de distributions en Chanvribloc d’épaisseur 10 cm ou 15 cm se bâtissent au mortier de sable et de chaux ou au plâtre à bâtir. Elles se rainurent aisément pour le passage des gaines électriques et autres fluides. La finition se fait par l’application d’un enduit de type sable et chaux, plâtre ou terre.

Confort acoustique

Grâce à son fort coefficient d’absorption acoustique, le bloc de chanvre améliore le confort acoustique de votre habitat en limitant les phénomènes de réverbération. Son fort indice d’affaiblissement acoustique limite de façon considérable la transmission des sons au travers des cloisons.


Isolation thermique des sols

7 à 10 % de la chaleur s’échappe par le sol

Il ne faut pas négliger son isolation thermique. La résistance thermique imposée par la réglementation pour les sols est proche de celle imposée pour les murs.

Une isolation facile à poser

La résistance à la compression du Chanvribloc permet son utilisation en isolation des sols. La pose se fait de façon très simple, il suffit de poser les blocs à plat les uns contre les autres  sur un lit de mortier de calage, sur la chape de répartition. Ils seront ensuite recouverts soit d’une chape pouvant inclure les tubes d’un chauffage par le sol soit d’un plancher sur lambourdes. Comparée à la mise en oeuvre d’un béton de chaux chanvre, la technique est simple, rapide, et le produit mis en oeuvre est sec. Ce dernier point n’est pas négligeable lorsque la finition prévue est un parquet bois.


Cloisons acoustiques de distribution CHANVRIBLOC Isolation thermique des sols CHANVRIBLOC

APPLICATIONS

Atouts écologiques Produits: Blocs et mortier   
Atouts écologiques Produits: Blocs et mortier   

 Copyright © 2014-2017 BIOSTART.EU.SAS - Tous droits réservés